Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Recommandation des défunts

Une permanence se tient à la Maison Paroissiale de SOMAIN. Vous pouvez signaler les noms des familles ou personnes défuntes qui seront citées lors de la messe pour les DEFUNTS.

Mardi 21 oct 2014, de 10h00 à 12h00

Mercredi 22 oct 2014, de 15h00 à 17h00

Jeudi 23 oct 2014, de 10h00 à 12h00

Vendredi 24 oct 2014, de 15h00 à 17h00

Mardi 28 oct 2014, de 10h00 à 12h00

Le 2 novembre est le jour retenu pour la commémoration des DEFUNTS.

Nous avons le désir de nous mettre  en lien avec les souvenirs envers ceux que nous avons aimés.

 

Comment expliquer que nous ressentions le besoin de prier ?

La prière pour les défunts est un témoignage de l’affection que nous leur portons. Il y a certes d’autres signes d’affection ; les fleurs qui envahissent les cimetières manifestent l’attachement des vivants à ceux qui les ont quittés.

Mais l’amour se traduit aussi par la prière à l’intention de ceux dont nous ne pouvons qu’espérer qu’ils ont découvert Dieu en plénitude.

A travers ce qu’ils ont vécu sur la terre, Dieu seul connaît le mystère de cette rencontre où notre prière peut toujours les accompagner. Quand l’Eglise invite à prier pour les défunts, elle invite aussi à poser un acte de foi en la vie éternelle à laquelle tous les hommes sont appelés.

 

Comment, dans la foi, vivre une relation entre vivants et morts ?

Il y a deux conditions :

 La première est de renoncer à garder celui qu’on a perdu,  Il est nécessaire de "laisser partir" celui qui est mort : on ne peut pas le retrouver de la même manière qu’auparavant.

La seconde condition est d’accepter l’idée que les défunts ne sont ni inactifs, ni indifférents à la vie de ce monde. En Dieu, désormais, ils vivent l’amour pour nous, mieux qu’on ne peut le faire sur terre.

 

A ces conditions, il est possible de chercher à vivre une communion de pensée avec les défunts, dans la foi au Christ ressuscité.

Nous ne devons jamais oublier que le ciel éternisera tous les actes d’amour et de service que les hommes ont accomplis sur cette terre. Partout où des hommes se convertissent, font oeuvre de justice, de liberté et de respect des autres, une image du royaume de Dieu se laisse deviner.

 

Lors de la messe pour les défunts, nous nous souvenons de tous ceux qui nous ont quittés.

Nous sommes aussi Invités aussi à ouvrir  largement notre prière à tous les morts que nous ne connaissons pas, victimes de la maladie, d’un accident, de la violence, d’un cataclysme, de la guerre et de la folie des hommes, etc…..

 

JFG (d’après un article du site SNPL)

Article publié par Jean-François GROS • Publié Jeudi 09 octobre 2014 • 939 visites

Haut de page