Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

DIMANCHE AUTREMENT

Une belle matinée qui a permis à chacun de mieux s'approprier le terme MISERICORDE

Dimanche 06 décembre, il n'est que 9 h 30 et pourtant la messe dominicale commence avec une heure d'avance et une foule bien plus nombreuse qu'à l'habitude ! Sacré pari, (réussi...), pour un dimanche où généralement on fait "grasse mat...".

Nous sommes plus de deux cent ! Il va falloir élargir les groupes.
Dès 9 h 00, l'accueil était assuré autour d'un café et dans la bonne humeur avec la distribution des documents nécessaires pour bien vivre la suite.
La messe débute selon l'habitude. Seule la disposition de l'église est différente.
Après la proclamation de l'Evangile, l'abbé Gérard fait découvrir la suite du programme par une petite catéchèse autour de ce mot (MISERICORDE) à qui notre Pape François veut redonner sens et résonnance.
Nous nous retrouvons ensuite par petits groupes composés de façon aléatoire.
Chacun est invité à choisir un mot (parmi une douzaine) qu'il estime important, où il y a nécessité de travailler pour faire avancer les choses (ECOUTER / ACCUEILLIR / PAIX / PARTAGE / ACCUEIL...). On partage, on veille à ce que chacun puisse s'exprimer et être écouté, même les enfants venus nombreux avec leurs parents.

 

Sur un papier "CAILLOU", chacun est invité à écrire une chose qui peut être difficile pour bien vivre la miséricorde.
Sur un COEUR, nous choisissons de noter une action concrète, un engagement, pour bien vivre ce théme d'année.
Que de discussions et d'échanges simples, fraternels. On sent une ambiance, une chaleur, du lien qui se crée.

 

L'EAP a vraiment bien réfléchi et construit toute cette démarche;
En rejoignant la table eucharistique, c'est tout le peuple, de 7 à 77 ans qui passe symboliquement LA PORTE DE LA MISERICORDE, en déposant son CAILLOU, en recevant des mains du diacre une phrase d'évangile pour aller ensuite coller le COEUR juste devant l'autel.

 

Ce beau temps d'échange et de partage s'est achevé à 11 h 30.
C'était aussi le jour de la Saint Nicolas et une petite surprise était réservée pour les enfants à la Maison Paroissiale.

Bien sûr nous allons avoir l'année complète pour continuer à mettre en oeuvre et donner vie au mot MISERICORDE mais c'était vraiment une belle façon de lancer la chose...
Beaucoup s'en souviendront !

 

Photos = Th. Rudent

 

Article publié par Jean-François GROS • Publié Mardi 08 décembre 2015 • 733 visites

Haut de page