Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

INTERVIEW de Notre Doyen

Philippe Courcier, journaliste à La Croix Du Nord nous communique le résumé de sa rencontre avec l'abbé Gérard.

Somain                  Rencontre
 
Gérard Lorgnier, cœur d'Ostrevant
 
"Lutter, croire, espérer : l'abbé Gérard se souvient encore de la phrase qui a présidé à son ordination, en 1975.

Elle dit encore beaucoup de cet aîné de quatre enfants, fils d'agriculteurs, arrivé dans les années 50 à Flines lez Râches. De ses parents, il retient les mots de "courage et fidélité quoi qu'il en coûte".

 

Ses classes, Gérard -fier de son CAP d'imprimeur et de sa ... licence de philo- les a faites avec la jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) qu'il accompagnera dans les lieux de son ministère : Bruay sur l'Escaut, Caudry, Maing, Anzin et aujourd'hui l'Ostrevant et ses trois paroisses dont il est, depuis 2008, le doyen.

"Oui, j'aime bien l'image de l'ouvrier devenu prêtre" dit-il en accueillant son visiteur dans la maison paroissiale de la rue Pasteur qu'il apprécie beaucoup pour y résider : "Ici, tu touches de près ce qu'est la vie de la paroisse".

 

Sa marque de fabrique ? Faire Eglise "avec et par les jeunes", faire confiance, appeler et savoir appeler, proposer. Ce qu'il vit ici avec des laïcs en responsabilité, un conseil de paroisse où les enfants et les jeunes, les coordinateurs des 9 relais et le groupe énergies nouvelles (il rassemble néophytes, recommençants ...) ont toute leur place : "Dans notre secteur, 23 personnes ont vécu Diaconia 2013, à Lourdes, elles en sont revenues marquées" poursuit le père Lorgnier, 68 ans, doyen des 12 doyens du diocèse !

Sur ce territoire de 70 000 habitants -qui a la particularité de voir deux communes rattachées au doyenné de Pévèle Scarpe et compte six lieux de culte-, les chrétiens -aidées de leurs six prêtres, deux diacres permanents et  trois communautés religieuses- veulent signifier que "vivre ensemble est possible", convaincues qu'"on a tous des talents, partageons-les !".

 

Ph. C

Article publié par Doyenné de l'Ostrevant • Publié Lundi 22 février 2016 - 17h33 • 1523 visites

Haut de page